Médaille d’or de la SAO

Le fondateur et président de la Fondation Bouamatou, M. Mohamed Ould Bouamatou a reçu, le 11 décembre 2009, la médaille d’or de la Société Algérienne d’Ophtalmologie (SAO) pour son travail dans la lutte contre la cécité en Mauritanie et dans la sous-région.

Une semaine après avoir été décoré de la plus haute distinction mauritanienne voilà que la Société Algérienne d’Ophtalmologie lors de son 26ème congrès national décerne à son tour au mécène et homme d’affaires M. Mohamed Ould Bouamatou la médaille d’Or.

Cette médaille est décernée à l’homme d’affaires mauritanien en reconnaissance du travail remarquable de cette fondation dans le domaine de la lutte contre la cécité.

La cérémonie de remise de la médaille s’est déroulé en présence des présidents des : Sociétés Maghrébines d’Ophtalmologie de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie et d’éminentes personnalités internationales d’ophtalmologie dont le célébrissime Professeur Yves Pouliquen de France, le Professeur Bruno Lumbroso d’Italie, le Professeur Dufier de l’Hôpital pour enfants Necker, le Professeur Colin de Bordeaux, le Professeur Cochener de Brest, le Professeur Saida Ayed président de la Société Méditerranéenne d’Ophtalmologie, le Professeur Kamoun de la Clinique Internationale de Tunis, le Dr Saleh Mahjoub de la clinique des ophtalmologistes associés de Tunis, le Professeur Said Chaabane d’Algérie et ami de la Mauritanie ainsi que toute la communauté ophtalmologique Maghrébine qui était réunie durant 5 jours à l’hôtel Aurassi d’Alger.

Il faut souligner que c’est la première fois que cette médaille est accordée à un homme d’affaires et non à un médecin, grâce, notamment, à la réputation de la fondation dans le domaine de la lutte contre la cécité et le trachome ainsi que le retentissement international qu’a eu la fondation Bouamatou par le biais de son institution phare qu’est l’hôpital ophtalmologique de Nouakchott.

Et c’est cette réputation internationale qui fait que la fondation a été sollicitée par le passé par les autorités maliennes pour une opération contre le trachome et qui fait aujourd’hui que les ophtalmologues reconnaissent ces efforts.

Dans le mot qu’il a prononcé pour la circonstance, M. Mohamed Ould Bouamatou a remercié la SAO pour cet insigne honneur tout en soulignant qu’il voulait le partager avec les hommes et femmes qui travaillent dans la fondation et qui en ont fait un pôle de référence dans la région.

[gdl_gallery title= »medaille-dor-de-la-sao » width= »IMAGE_SRC » height= »IMAGE_HEIGHT » ]